Sélectionner une page

Les vices cachés lors de l’achat d’un cheval

24 Sep, 2021 | Tendances et envies

Si vous parcourez cette page, vous êtes probablement à la recherche des meilleurs soins pour votre cheval, sachant que celui-ci mérite les compléments les plus adaptés à ses besoins, qu’il s’agisse d’un cheval de sport, senior ou simplement de loisir.

Avant de décider des compléments à donner, de l’alimentation à suivre, ou simplement de son écurie de résidence, la première étape est d’acquérir l’animal.

Lorsqu’un cheval a un minimum de valeur et qu’il est acheté avec certaines attentes, le parcours à suivre devrait être le suivant : l’essayer, se renseigner sur son palmarès/ses références et, enfin et surtout, faire pratiquer un examen vétérinaire.

Pour les chevaux de sport, le minimum est de procéder à un contrôle radiologique, échographique et à un examen complet des membres, qui garantiront, a priori, la durabilité de l’animal à des fins sportives. Un rapport favorable vous permettra d’effectuer l’achat avec une certaine tranquillité d’esprit.

Que se passe-t-il si, après une courte période, l’animal présente une boiterie, une inflammation ou toute autre pathologie similaire, empêchant le développement de son activité ? Il existe deux possibilités. Il s’agira ainsi soit d’une blessure effective qui nécessite un traitement (probablement accompagné de repos et aidé par des compléments), soit de ce que l’on appelle un vice caché, susceptible d’orienter vers la restitution de l’animal et l’annulation de l’achat. Il s’agit de défauts qui, s’ils avaient été connus, auraient amené l’acheteur à ne pas acquérir le cheval ou à négocier un prix inférieur, le cas échéant.

Bien qu’ils ne soient actuellement pas expressément inscrits dans le code civil espagnol, celui de 1851 les évoquait. Sans dresser de liste exhaustive, il évoquait notamment l’enrouement, l’épilepsie, la boiterie… Un diagnostic vétérinaire sera donc très important pour leur détermination, car il en confirmera l’existence et la gravité.

Le système juridique espagnol prévoit la possibilité de « vice rédhibitoire » si le cheval meurt dans les 3 jours suivant l’achat, dès lors que le vétérinaire puisse attester de l’existence de la maladie avant achat.

Les cas les plus courants de « vices cachés » sont les boiteries chroniques, le tic de l’ours et l’ingestion d’air. Dans le premier cas, si une lésion du naviculaire, du suros ou du tendon est en cause, il s’agira de pathologies empêchant directement toute vie sportive à l’animal. Le tic de l’ours est un mouvement répétitif que le cheval acquiert dans le box de manière constante et qui le force à exercer un poids sur les membres antérieurs, ce qui pourra entraîner une boiterie de façon ultérieure. L’ingestion d’air est un vice également issu de l’ennui ou commencé par imitation, en regardant un autre cheval y procéder. Un cheval qui avale de l’air, généralement en s’appuyant sur sa porte ou sa mangeoire, inspire de l’air dans son organisme, ce qui fait gonfler son estomac et le rend sujet aux coliques. La colique est responsable de 90 % des décès d’équidés, leur système digestif étant très délicat.

En résumé, nous recommandons de procéder à un examen vétérinaire exhaustif et retranscrit dans un rapport pour la tranquillité d’esprit des parties. Dans le doute, mieux vaut rechercher un cheval qui ne pose aucun problème, dont le palmarès est conforme à vos besoins et dont l’inspection vétérinaire est aussi correcte que possible.

Une fois le nouveau cheval intégré à votre famille, Excel Supplements se chargera de lui offrir les meilleurs compléments à base d’ingrédients naturels.

Être l’ambassadeur d’une marque équine. Ambassadeurs Excel

Désireux d'étendre notre portée et conscients de la nécessité du marketing numérique et de la période favorable qu'il connaît (particulièrement...

Articulations et sabots des chevaux de saut d’obstacles

« Pas de pied, pas de cheval» est une affirmation fidèle, signifiant que les chevaux de sport dépendent dans une large mesure, de l'état de leurs...

Luis Álvarez Cervera, une légende vivante de l’équitation

Nous aimons parler de l'huile de cameline, parce qu'elle est espagnole et qu'elle est à la base de nos produits, mais… Pourquoi ne pas aborder...

Le cheval sénior, comment s’en occuper ?

Évoquer compléments à l'instar de ce site, peut donner l'impression que l'on ne se réfère qu'aux chevaux de compétition, à des athlètes qu'il faut...

Rachael Blackmore entre dans l’histoire en remportant le légendaire Grand National

La jockey irlandaise s'est inscrite dans l'histoire comme la première femme à remporter la course la plus célèbre du monde, courue depuis 1839. Le...

La rhinopneumonie paralyse notre sport.

La rhinopneumonie équine est une maladie ancienne causée par un herpèsvirus. Ce virus produit des maladies affectant le système respiratoire et...

L’huile de cameline, composant de base de nos produits

Chez Excel Supplements, nous cherchons à créer des compléments avec des composants naturels pour aider les chevaux de la manière la plus sûre...

Un duo Excel à succès : Ali Babá et Jose Bono

Jose Bono (Tolède, 1984) est un cavalier professionnel international espagnol, dont la carrière inclut la représentation de son pays au CSIO...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *